Au Liberia, l’ultime but de Georges Weah

Georges Weah, ex-footballeur international libérien reconverti en politique, brigue en cette année 2017, la magistrature suprême de son pays . Après deux tentatives sans succès, cette troisième candidature sera-t-elle la bonne ?

Qualifié haut la main pour le second tour de la présidentielle libérienne avec 39% des voix, Georges Weah apparaît comme le favori pour succéder à Hellen Johnson Sirleaf, la présidente sortante. S’il est élu à l’issue du second tour du 7 novembre, King Georges* deviendra le premier footballeur de l’histoire à se hisser à la présidence de son pays. Mais que de chemin parcouru pour en arriver là…

Des premiers pas en politique au sénat

Lorsqu’il arrête sa carrière professionnelle au club émirati d’Al Jazira en 2003, Mr Georges* décide de se rendre utile pour son pays marqué par plusieurs années de guerre civile. Il se reconvertit alors en politique, en 2005, et se présente à l’élection présidentielle de la même année. Battu par celle qui deviendra la première femme présidente d’un État africain, le ballon d’or 1995 obtient cependant 40% des voix. Il récidive en 2011, mais sans succès. Loin de se décourager, il se présente aux élections sénatoriales de 2014 et obtient 78% des voix, devenant ainsi le sénateur de Monrovia, la capitale.

2017, année de la consécration ?

Ragaillardi par ce succès et désormais expérimenté politiquement, ce qu’on lui reprochait d’ailleurs ; 2017 se présente comme l’année de la consécration. Arrivé en tête au premier tour, remportant au passage 12 des 15 régions du pays, il ne fait aucun doute qu’il sera, sauf renversement spectaculaire de dernière minute, le prochain président du Liberia. Restera à lui de perpétuer l’héritage laissé par Hellen Johnson Sirleaf, qui a su concilier stabilité, redressement économique et alternance dans un pays marqué par la guerre.

Un but que Georges Weah, le premier non-européen et seul africain à avoir remporté le Ballon d’or, ne saurait se permettre de rater…

 

*King georges et Mr Georges sont des surnoms de georges Weah

Découvrez d’autres dessins sur l’actualité africaine et ivoirienne sur mon blog personnel

Sharing is caring!

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *